La Birmanie, une destination insolite d’Asie

La Birmanie, ce pays d’Asie qui a ouvert son territoire au tourisme en 2010, ne cesse d’épater les globe-trotters des 4 coins du monde de par sa richesse culturelle inestimable. En effet, elle est jalonnée par des milliers de temples, de monastères et des pagodes aux stûpas dorés, dont la majorité est bouddhiste. Outre ces vestiges religieux, la Birmanie est une destination aux paysages somptueux alternants de plaines sèches, reliefs accidentés et plantations sinueuses. Elle promet aux bourlingueurs des voyages aventures inoubliables grâce à ses nombreux sites de plein air. Par ailleurs, un circuit en Birmanie ne s’improvise pas et doit être bien préparé. À noter que chaque visiteur a besoin d’un visa pour séjourner au Myanmar. Il est impérativement conseillé de se procurer un permis avant de découvrir les zones interdites aux étrangers. Mis à part cela, l’hébergement est également à réserver, surtout pendant les mois de vacances (de décembre à février). Pour ce faire, les routards travailleront avec une agence de voyage en Birmanie.

Croisière sur l’Ayeyarwady, le fleuve le plus important de la Birmanie

Pour s’imprégner de la splendeur des paysages et du mode de vie de la Birmanie, les bourlingueurs pourront naviguer sur les fleuves et les rivières du pays, le temps d’une croisière organisée par un tour opérateur de leur choix. Ce dernier compte plus de 8 000 km de voies navigables, dont la plus importante est l’Ayeyarwady. Ce confluent est accessible même à la saison sèche. Il joue un rôle primordial dans la vie quotidienne des Birmans. Auparavant, il a été la seule grande voie de communication entre le nord et le sud de la contrée. Il reste encore l’axe principal entre les hautes villes du territoire. Par ailleurs, presque toute la population birmane habite dans le bassin versant de ce cours d’eau. Sa région fluviale est réputée pour la culture du riz.

Découverte de la vie flottante du lac Inle

Outre l’Ayeyarwady, le lac Inle est un joyau naturel à ne pas manquer lors d’un voyage en Birmanie. Il constitue l’un des sites les plus convoités du territoire. Il attise la curiosité des globe-trotters de par ses villes érigées sur pilotis et ses jardins flottants sur lesquels sont cultivés des fruits et légumes. Mis à part ses villages et ses jardins flottants, le lac Inle est célèbre pour les Intha, une ethnie occupant le point d’eau. Ces habitants sont réputés pour la qualité de son artisanat. Ils fabriquent des armes blanches, des ombrelles en parchemin, des bijoux en argent, des tissus en fils de soie et de lotus, mais aussi en coton. Ils sont également connus pour les « cigares » birmans. Au cours de leur croisière sur le lac Inle, les bourlingueurs pourront visiter de nombreux ateliers dans lesquels les Intha tissent les robes de lotus des certaines statues de Bouddha. Ils observeront comment ces artisans extraient les fibres des tiges de lotus.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s